P1000573 A

 

Mes chers amis,

le paranormal existe, je le rencontre tous les jours.

Que je vous narre la chose par le menu.

Hier, mon chat était endormi roulé en boule dans mon jardin, au soleil, tout mignon, et j’ai voulu le photographier avec mon appareil photo tout neuf. Je m’approche à pas de loup, avec toute la grâce et la légèreté dont je suis capable à mes heures perdues. Je m’accroupis en prenant garde de ne pas faire craquer mes articulations, et au moment où j’appuie délicatement sur le bouton, tatatatatatatata !!! ça part en rafale dans un bruit épouvantable! Niveau discrétion, c’était parfait ! Mon chat a levé une tête surprise avant de se recoucher en me tournant le dos (aucune compassion!).

Comment ça se fait que je suis en mode rafale ? Je n’ai touché à rien !

Enfin, pratiquement rien !

Il faut que je vous explique que depuis le début, mes photos pèsent une tonne (10 Mo, en langage Lumix). Cent fois je suis allée dans le Menu/set (comme il dit), puis sur le format de l’image choisir une taille moindre (ou un poids, allez savoir !), cent fois mon appareil (qui pourtant est censé n’avoir pas d’âme) m’a re-balancé "16:9 L" en s’étranglant de rire (si-si, JE L'AI VU!).

Ceci étant, il m’aurait balancé du 4:3, du 3:2 ou du 1:1 que je n’aurais pas été plus avancée, vu que je ne parle pas du tout sa langue!

Bilan, au bout d’une demi-heure j’avais fichu une pagaille de tous les diables ! Je me suis mise à secouer l’appareil dans tous les sens, mais j’ai eu beau le retourner la tête en bas pour essayer de faire glisser la flèche dans le bon sens, rien à faire !  Alors, jetant mes armes au pied du vainqueur, je me suis dit : bon. Il faut savoir accepter dignement la défaite, laisse ton appareil tranquille, t’es vraiment pas douée, faut dire que t’as tellement d’autres qualités ! Allez !

Et c’est comme ça, mes chers lecteurs, mes chères amies, que dans un geste d’intense désespoir moral, je me suis vue obligée de ranger mon appareil dans sa housse en attendant des jours meilleurs.

Après quoi, je suis allée me noyer dans une flaque.

Ce fut le premier jour.

Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, je me suis dit : "Tiens ? Si j’allais faire quelques photos pour me détendre ?"

Je mets sur ON. Alors lui : "Patati patata 16:9 L".

('"xcwvcx-('"è-_bgfhgjgfgfjf'-_kkl"('è_!!!

Rhm.

Pardon.

Gandhi (qui ne me connaissait pas) disait :

J'ai toujours regardé la femme

comme une incarnation de la patience dans l'épreuve.

Dans l'épreuve, je ne sais pas, mais la preuve que la patience est toujours récompensée, c'est que soudain, j'ai eu comme qui dirait, une illumination. La lumière a zébré mes ténèbres, telle la pointe de l'épée de Zorro sur le ventre du sergent Garcia, et cette lumière, c'était la multitude de petits boutons qui orne mon appareil. Puisque le « Manuel d’utilisation – Fonctions de base » ne parle pas ma langue, je décidai d’appuyer encore une fois sur tous les boutons, mais avec ordre et précision.

P1000589 A

Et c’est comme ça que j’ai fini par trouver – un peu par hasard il est vrai - que pour changer la taille d’une photo, ce n’est pas sur Format qu’il faut aller mais sur FN3, juste au-dessus de la petite poubelle. Franchement, je ne vois pas comment on peut deviner ça quand on est une femme – donc, par essence, foncièrement logique !!!

Finalement, c’est une bonne chose que je ne puisse pas aller à la mer ces temps-ci : je n’ose pas imaginer dans quel état je serais avec un appareil qui n’en fait qu’à sa tête ! [Il me reste encore à trouver comment on active le flash, comment on fait des pano, comment on filme de manière à pouvoir lire les vidéos, car pour l’instant, celles que j’ai faites ne plaisent pas du tout à mon PC ! Ah, et le 4K aussi. Misère. Qu’est-ce que c’est que ça, le 4K ?]

P1000618 A

 

PS Comme vous pouvez le constater, il n’y a aucune photo de mon chat. Je ne les ai jamais retrouvées !