vendredi 2 mars 2018

Assise par terre

J’imagine ma mère revenir à la vie et qui me demanderait : "Mais qu’est-ce que tu fabriques assise par terre à ne rien faire ??" Je fais partie d’une génération où l’oisiveté, ou du moins, ce qui peut être considéré comme telle, n’était pas bien vue. Gamine, je lisais les BD en cachette, enfin quand je dis BD, je parle des illustrés bien sûr : Les Pieds Nickelés, Bibi Fricotin, Placid et Muzo, Tartine (je l'ai découverte en Italie (et en italien) sous son nom d'origine, Nonna Abelarda, puisque comme vous le savez... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:07 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

vendredi 2 mars 2018

Assise par terre, par Fille Aînée

Démonstration par ma fille d’assise en lotus tailleur (elle est restée coincée et son frère a dû venir à son secours pour la relever) (eh oui, cette histoire de ne pas réussir à s’asseoir, c'est carrément un DRAME FAMILIAL!)
Posté par Ambre Neige à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 5 février 2018

Sans bouger

Un p’tit coup de stress et hop, hop, j’écoute une de ces "méditations" qui abondent en ligne. Maintenant que j’arrive à m’asseoir, j’en profite. Ça fait drôle, dit comme ça : maintenant que j’arrive à m’asseoir. Bien sûr que je peux m’asseoir. Là où ça se complique – en tout cas c’est ce que j’ai réalisé en reprenant les cours de yoga -, c’est lorsqu’il faut rester assis(e) plus de trois minutes (sans gesticuler, veux-je dire, ce qui est quand même un peu le principe du yoga). Pour commencer,  j’ai tenu cinq minutes sans... [Lire la suite]
dimanche 3 décembre 2017

La reine de la cuisine

Je suis une spécialiste des plats uniques. D’ailleurs, j’ai une anecdote à ce sujet, c’est même une anthologie de mon histoire culinaire (le père de mes filles en parle encore, c’est dire !). Oui donc, c’était il y a très longtemps, à une époque où j’étais encore jeune et belle et où ma sœur vivait chez moi. Enfin, ma sœur, et un collègue à mon homme. En fait, le soir même il était dans le lit de ma frangine (le collègue, pas mon homme) ce qui s’est révélé drôlement pratique, vu que sinon on aurait eu un problème de lits. Oui... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 07:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 29 novembre 2017

Partir loin

Il y a eu un moment où je me suis dit que ce n’était plus possible. Je ne peux pas, comme ça, m’accrocher à ce qui n’est plus. Je ne peux pas espérer des autres qu’ils ne suivent pas le chemin qu’ils ont à suivre même si c’est un chemin où je reste sur le bord. Je ne peux pas vouloir, d’un claquement de doigts, me détacher sans souffrir de quelque chose à laquelle je suis attachée en souffrant. Il y a eu un moment où je me suis dit : ça ne peut plus durer. Il faut que je bouge. Même si bouger, en l’occurrence, passe par... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,