jeudi 17 octobre 2019

Un balai et une chaussure

Hier soir, au moment où j’allais me coucher, j’ai surpris une araignée dans ma chambre (surpris est un grand mot. Je l’ai été plus qu’elle). Une grosse araignée, avec environ DOUZE pattes – je précise pour le cas où vous vous imagineriez que je suis quelqu’un que la moindre petite chose effraie. Car oui, je l’avoue : j’ai peur des araignées, j’en ai une peur panique. D’aucunes grimpent sur un tabouret devant une souris, eh bien moi c’est devant les araignées. J’ai même du mal à écrire le mot, c’est dire ! Je suis du genre à... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:46 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 9 septembre 2019

Dis-le moi

Exercice d'écriture proposé par Le Goût (CLIC)       Je t’en veux tellement de m’avoir fait grandir dans la peur. Bon, OK, j’ai sûrement une nature qui s’y prête. Mais tes méthodes Papa, excuse-moi de te le dire, ça n’a pas dû arranger les choses. Je sais : pour tes filles tu voulais le meilleur. Ou plutôt tu voulais qu’elles soient les meilleures. Les mieux armées. C’est ça le plus marrant : ce que tu voulais, c’est nous donner les moyens qu’on ne dépende jamais de qui que ce soit, et surtout pas d’un... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 05:59 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 4 août 2019

Un peu de douceur et de légèreté

Merci à toi qui a figé, sans le savoir, sans le vouloir, cet instant de grâce. Merci pour la rose, merci pour le collier d'ambre, merci..   Une des phrases qui revient le plus souvent dans les petites méditations en ligne est : "Je m’accepte telle que je suis". Moi, je passe mon temps à me répéter "J’en ai ras-le-bol d’être comme je suis !". Ras-le-bol d’être impulsive ! Et pourtant, depuis quelques temps, j’ai fait des progrès ! J’ai appris à attendre. Attendre ! Un mot que je ne connaissais même pas... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:04 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 9 juin 2019

Une soeur d'enfance qui continue qui recommence

Une jolie surprise hier matin, le livre de Coum’ est arrivé ! Je n’y croyais plus ! Coum d’ailleurs m’avait indiqué que l’éditeur Traces de vie avait fermé boutique et je venais d’annuler la commande pour pouvoir l’acheter ailleurs. Et hier  matin, sms du libraire du Leclerc : "Votre livre L’enfant à l’endroit .. est arrivé" ! En sortant de la piscine je suis allée chercher mon livre avant de rentrer. Il y a moins de trains le samedi et comme j’avais vingt minutes à attendre, j’ai commencé à lire. Happée. Happée... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:42 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 4 avril 2019

Tu as les yeux de ton père

Ce matin encore je me suis réveillée de bonheur. J’ai bien dormi, j’ai même dormi profondément, le cocktail piscine-papier peint-yoga n’y est sûrement pas étranger, mais surtout, surtout, aucun mal ni aucune douleur ne m’ont tirée des bras de Morphée. Depuis quelques années, j’aime mon corps. Je vais essayer d’être plus précise : j’ai passé mon existence, déjà fort longue, à me détester, rejeter mon apparence, me trouver moche et grosse. Quand j’étais jeune, il y avait ma sœur et la concurrence était rude : grande, blonde,... [Lire la suite]
mardi 8 janvier 2019

Folle de joie!

Séduite et inspirée par le post de Pivoine sur les années en 9. Dans la pénombre, immense comme la mer, un jeté de lit bois de rose, avec assise dessus, une magnifique poupée de porcelaine. C’est la chambre des parents de mon père, qu’ils ont cédée à ma mère et moi bébé (mon père était en Algérie), puis à mes parents jusqu’à ce que, en 1959, les auteurs de mes jours obtiennent enfin un logement bien à eux. C’est un de mes plus vieux souvenirs. La maison dont je parle n’existe plus, elle a été démolie. Elle se situait dans une rue... [Lire la suite]

lundi 19 novembre 2018

Ma taxi m'aime!

Spéciale dédicace à Heure Bleue, en espérant t’apporter un peu de légèreté dans la période angoissante que tu traverses. Il y a quelques années, suite à une mammo de contrôle qui avait révélé une masse non identifiée, et après une biopsie de ladite masse pourtant normale, la sénologue m’avait fortement conseillé (pour ne pas dire ordonné) de passer un IRM. J’y étais donc allée avec ma taxi (entendez : en taxi, dont je suis devenue copine comme cochonne avec la conductrice). Premier épisode : J’entre dans l’hôpital. Je... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:38 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 11 mars 2018

Sans le bazar

Pendant les vacances de février, j’ai pesté contre le monde qu’il y avait à la piscine. Clairement, mes suppliques ont été entendues par les dieux qui passaient par là, à savoir ceux de la météo, parce qu’en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire je me suis retrouvée toute seule dans le bassin.. Le seul problème, c’est que le mercure était tombé dans un coma irréversible et avait disparu en même temps que la foule, si bien que pour me déshabiller et me jeter dans mon eau chérie il a quand même fallu que je me motive un max... [Lire la suite]
samedi 10 mars 2018

La quatrième dimension

Je ne vais pas mentir : je n’aime pas yoga nidra. Seulement voilà, ma chère prof a décidé de le faire tous les premiers cours du mois, à l’unanimité générale (moins une). À chaque fois, je me motive un max, parce que ce qui compte aussi, c’est la constance. Non ? Me voilà donc allongée. J’essaie de ne pas penser que ça va durer une heure. D’ailleurs, comment ça va être possible que je reste sans bouger pendant une heure ? Une partie de moi écoute la voix de ma prof, elle est pleine de bonne volonté (je parle de la... [Lire la suite]
lundi 5 février 2018

Sans bouger

Un p’tit coup de stress et hop, hop, j’écoute une de ces "méditations" qui abondent en ligne. Maintenant que j’arrive à m’asseoir, j’en profite. Ça fait drôle, dit comme ça : maintenant que j’arrive à m’asseoir. Bien sûr que je peux m’asseoir. Là où ça se complique – en tout cas c’est ce que j’ai réalisé en reprenant les cours de yoga -, c’est lorsqu’il faut rester assis(e) plus de trois minutes (sans gesticuler, veux-je dire, ce qui est quand même un peu le principe du yoga). Pour commencer,  j’ai tenu cinq minutes sans... [Lire la suite]