dimanche 25 novembre 2018

Cette mâle terreur

C’était il y a très longtemps (ça doit être mon côté Cancer qui fait ça, j’ai toujours aimé les choses d’il y a très longtemps.. Ma mère disait toujours que je ne suis pas née à la bonne époque, que j’aurais dû naître super avant, genre à l’époque des preux chevaliers, moi j’aurais été une princesse et on se serait battus pour mes beaux zyeux, tout ça. Sauf que si c’est ma nature profonde d’aimer ce qu’il se passe avant, ben ma mère de l’époque des chevaliers elle m’aurait dit que j’aurais dû naître au temps des Cro-magnons.. et... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:05 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 13 septembre 2018

Pas rien

Bonjour à vous, alors qu’innocemment, je me promenais ici et là sur les blogs - il m’en souvient, je chantonnais, même, c’est vous dire si j’y étais les doigts dans le nez – je ressentis petit à petit à la lecture de vos mots comme une émotion de nostalgie, de tristesse... Ce n’est pas en racontant la suite de mes histoires de tante battue comme plâtre que je vais détendre l’atmosphère, me dis-je in petto. Eh bien les amis? Est-ce l’automne arrivant qui vous rend tout contrits? La grisaille du jour vous repeint l’enthousiasme ?... [Lire la suite]
samedi 8 septembre 2018

Sois un homme, ma fille!

C’est fou comme certaines chansons peuvent vous propulser des millions d’années en arrière (j’aime bien dire des millions d’années en arrière, même si ça n’a aucun sens)(à moins de croire en la réincarnation). C’est le cas pour la chanson "Je vole", de Sardou, qui m’est immédiatement venue en tête en lisant les mots de Délia. J’ai 20 ans et je joue à la poupée (avec une vraie poupée, puisqu'il s'agit de ma fille). Je suis mariée, j’ai une super jolie alliance (en or!) que je porterai encore longtemps après ma séparation (jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:09 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
samedi 25 août 2018

Comme une femme

"Eh bien tu m'apprends que Gandhi avait une femme et je dois avouer que je n'en savais rien." Ainsi s'exprimait Lady Obi en cette pluvieuse fin de matinée. Eh oui! Si personne ne peut rester insensible à ce que fût Gandhi ni à l’action qu’il a menée, il est impossible de parler de Gandhi sans parler de Kasturba, sa femme (कस्तुर्ब en hindi). Vous savez peut-être que dans l’Inde du XIXe siècle – et encore aujourd’hui, d’ailleurs – les femmes sont considérées "inférieures" à l’homme. C’est la réalité indienne : leur société... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 06:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 28 juillet 2018

Quelqu'un qui s'en va

L'Île-Adam, Val d'Oise   Bonjour à vous, je n'ai pas envie de rester sur une note tristoune, car triste je ne le suis pas. Certes, je ressens un vide chaque fois que mon fils part, et plus globalement quand je quitte des gens que j'aime. Mais je crois plutôt que c'est, comment dire .. comme une programmation en moi qui s'active, parce qu’on ne m'a jamais appris à gérer les séparations. Plus exactement, on ne m’a jamais rassurée. Oui, voilà : on ne m’a jamais rassurée. Je me demande si nous n’appréhenderions pas mieux... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 22 juin 2018

Une petite orange

Le texte que je vous propose ce matin, je l'ai écrit pour Saby. J'en profite pour préciser, Saby, que je n'ai rien inventé du tout. C'est une histoire parfaitement authentique et hautement historique, comme tout ce que j'écris. Je vous souhaite une bonne lecture.   Aujourd’hui, je vous invite à faire un petit tour en Italie. Suivez-moi, je vous prie. Nous voici sur la place Pietro d’Illiria. Vous tournez le dos à la via Santa Sabina, ce qui fait que vous regardez vers l’église. À votre droite s’ouvre la grille d’accès au... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 26 mars 2018

L'enfant de l'amour

Je suis "une enfant de l’amour", c’est en tout cas ce que ma mère disait. J’ai été conçue, paraît-il, par une épouvantable nuit d’orage, sous une petite tente que mes deux tourtereaux de futurs parents avaient plantée près du Trou du Puits d’Enfer, aux Sables d‘Olonne (déjà, vous serez d’accord avec moi que ce coin peu banal, si sauvage, est d'un romantisme fou!). Si la nuit avait commencé avec de chaleureuses étreintes, elle s’était terminée à tenir les piquets de la tente pour ne pas qu’elle s’envole. Bilan : que ce soit au... [Lire la suite]
vendredi 23 mars 2018

Un déchirement épouvantable

Je suis très curieuse (c'est une grande qualité, comme vous savez), et quand j'étais jeune une question me taraudait systématiquement: que s'était-il passé avant que les femmes de ma famille se déshabillent de leur nom pour se vêtir de celui de leur mari? Voici la réponse que m'avait fait ma Marraine.   "Comment j'ai connu Maurice? Eh bien j’avais dix-sept ans, tu sais j’étais une jeune fille sérieuse, je ne couchais pas avec les garçons, remarque Maurice non plus! Enfin je veux dire il était sérieux aussi, mais le sexe... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:06 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 14 mars 2018

Coïncidence

Cette semaine il s’est passé quelque chose à une date particulière. Une coïncidence, sans doute.. Une coïncidence, vraiment ? Surtout que, et je ne le savais pas encore, le lieu non plus n'était pas anodin : près de l’église où mes parents se sont mariés. À la vue de cet endroit se superposent les photos.. Maman, Papa, vous étiez si jeunes ! Trop grands les manteaux, et votre sourire, un peu contraint.. Moi aussi, j’étais là! Pas prévu si tôt le mariage, pas vrai ? Même si vous vous aimiez.. Vous vous êtes tant... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 15 décembre 2017

Dance in the kitchen

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé danser. C’est sans doute grâce à mon père. Le dimanche, sur son pick-up il passait des 33t de Brel, d'Aznavour, de Piaf, avec tous leurs tremolos dans la voix, il mettait le volume très fort et déjà à ce moment, haute comme trois pommes, j’avais la peau parcourue de frissons. Mon père ne chantait pas, il sifflait, il sifflait très juste d’ailleurs. Et puis surtout il aimait danser et le faisait merveilleusement bien. C’est lui qui m’a appris toutes les "danses de vieux" (dixit mon... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:59 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,