dimanche 27 janvier 2019

Comme dans les dessins animés

Bonjour à vous, je viens de lire en simultané deux messages d’amies, l’un de Marie en commentaire (enfin là je parle de Marie Bougeotte, parce que j’ai une autre Marie qui me dit aussi toujours des trucs qui me réconfortent, ce qui tend à prouver que les Marie sont géniales)(les Chinou aussi d’ailleurs, tout comme les Vi et tous ceux qui m’aiment !) Bon, là il faut que je m’arrête une seconde pour retrouver le début de ma phrase.. Voilà : je viens de lire deux messages, et du coup je me dis qu’il va falloir que je vous... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 11:25 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 8 septembre 2018

Sois un homme, ma fille!

C’est fou comme certaines chansons peuvent vous propulser des millions d’années en arrière (j’aime bien dire des millions d’années en arrière, même si ça n’a aucun sens)(à moins de croire en la réincarnation). C’est le cas pour la chanson "Je vole", de Sardou, qui m’est immédiatement venue en tête en lisant les mots de Délia. J’ai 20 ans et je joue à la poupée (avec une vraie poupée, puisqu'il s'agit de ma fille). Je suis mariée, j’ai une super jolie alliance (en or!) que je porterai encore longtemps après ma séparation (jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:09 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
samedi 25 août 2018

Les yeux de ma soeur

Bonjour à vous en ce dernier mardi d'août, Andiamo étant venu me narguer depuis son bord de mer, je lui réponds aussi sec en déballant ma panoplie de (vieilles) photos d'un bord de mer encore plus beau! Et toc! En plus, ça fera plaisir aux Marie, enfin j'espère! Donc voilà, c'est quelque part dans le nord de l'Espagne, la mer est bleue,    le ciel est bleu et les yeux de ma soeur aussi. (OK ... ce n'est pas très visible)La mer dans ce coin là, enfin l'océan plutôt il faut reconnaître que c'est vraiment quelque... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 11:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 16 août 2018

Le nez sur la feuille

 Mes chers amis, j'ai l'honneur et l'avantage de vous annoncer que je viens de décider de copier sur Andiamo, c'est-à-dire de vous montrer mes dessins. Voici un des premiers, je peux même vous raconter son histoire: ma mère avait une voisine/copine (pas la mère de Jean-Paul, une autre) qui elle-même avait une fille assez âgée par rapport à nous, dessinatrice de mode. D'ailleurs ils savaient tous dessiner dans cette famille, une fois le papa m'avait aidée à faire une illustration d'une fable de La Fontaine dans mon cahier de... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 6 juillet 2018

Chez la coiffeuse

Chère Délia, chère MJ, chers amis de France, de Navarre et de Bretagne basque (cf Xoulec), Je vais encore une fois partager avec vous un pan entier de mon intimité. Car oui, si on entre dans l'intimité de certaines femmes comme dans le triangle des Bermudes, on pourrait dire que dans la mienne, on est plutôt sur le triangle équilatéral: tous égaux, aucun mystère. Le parfum envoûtant et ultrasensuel du mystère flottant autour de soi, je n'ai jamais su faire. C'est comme ça. En même temps, j'ai des circonstances atténuantes: d'abord,... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 11:25 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 6 juin 2018

Une coupe de cheveux magnifique

Les flamants roses de l'aquarelle de Marie m'ont rappelé ceux que j'ai vus au zoo d'Amiens ou à celui d'Attilly il y a quelques années de cela, .. avec mes petits-enfants .. .. (ne sont-ils pas trop mignons?) qui appréciaient encore ce genre de sorties.. .. jusqu'à ce qu'ils se mettent à grandir.. grandir.. .. grandir..  .. et à ne plus voir les flamants roses..   .. que comme l'occasion de se moquer de leur mère-grand (cela date d'une boutade de mon fils encore ado, mais à cause de quoi? Je ne sais plus..... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 11:20 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 26 mai 2018

Sentir mon coeur se déplier

Reconstituer l'existence de mon ancêtre Julie. Sentir mon coeur se déplier comme une fenêtre qu'on ouvre ♥. Avoir un nouveau chat, Vagabond ♥ (nom suggéré par Marie) qui ne vagabonde plus (il squatte mon jardin). Sur de vieilles notes de généa, tomber sur une phrase sybilline. J'aimerais tellement être ce que je ne suis pas. 32 c'est quoi? L'âge que j'avais? Me dire que je veux être celle que je suis ♥ Étaler sur la petite table quelques aquarelles de Marie. Celle à droite, on dirait moi (quand j'avais des... [Lire la suite]
vendredi 19 janvier 2018

Tout de rousseur

Je vous propose aujourd’hui une balade dans un endroit que j’aime particulièrement, il s’agit du château de la Reine Blanche dans le département de l’Oise. Je trouve ce lieu magique et plein de sérénité, et je ne dis pas ça à cause des légendes qui l’entourent !  C'était en novembre dernier, un jour tout de rousseur et de ciel bleu..   Tour de l’Étang de la Loge, qui doit son nom à la première édification du château, au XIIIe siècle, alors sorte de château-fort miniature construit afin de garder la pêcherie le... [Lire la suite]
samedi 9 décembre 2017

La rééquilibration des vertus

J’ai envie de dire : si vous êtes friand de créations manuelles en tout genre, je vous déconseillerai direct de vous adresser à moi. Par contre, à mon humble avis, Dieu existe, sinon comment expliquer que par mesure de rééquilibration des vertus il ait mis dans la même famille une nana aux doigts d’or (ma sœur) et aux cheveux itou (encore que les cheveux soient d’une utilité toute relative dans la confection de mobilier d’intérieur) ? Or donc, à l’heure où le soleil rosit, mon livreur chou toctoque at my door (par la... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:47 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 25 novembre 2017

Détox, bien-êtrox et partageox

    La Ste Catherine, il n’y a guère qu’à l’École Normale que je l’ai fêtée. J’y suis restée en internat pendant les trois ans qui précèdent le bacc, et avec les vingt et quelques filles de la classe nous étions comme une grande bande de copines qui vivaient ensemble vingt-quatre heures sur vingt-quatre (même si, inévitablement, des clans par affinité s’étaient formés). Toutes les occasions étaient bonnes pour danser, s’amuser : on fêtait tout ce qui est fêtable. Un bâtiment était même réservé à cet effet. À... [Lire la suite]