mardi 19 avril 2016

Ça remue

Un jour de mars 1924, dans un petit village de l’Oise naquit un garçonnet que l’on prénomma Serge. Il était courant à cette époque que la fratrie soit nombreuse et, pour soulager la maman, Serge fut confié pour quelques années à ses grands-parents, des gens simples et pauvres qui vivaient dans un chalet en bois entouré d’un jardin plein de fleurs et qui allaient chercher l’eau au puits. Le grand-père, chef cantonnier, devenait "fou" lorsqu’il rentrait de sa journée de labeur, et trouvait son petit-fils devant un amas de vieux journaux... [Lire la suite]