mercredi 15 août 2018

Je suis tombée

Je suis tombée tout-à-fait par hasard sur une photo (encore que je me demande si on tombe vraiment tout-à-fait par hasard sur quoi que ce soit) et j’ai eu une très bizarre sensation : je ne me reconnaissais pas. Je savais que c’était moi, bien sûr. Je savais qu’un jour, j’ai été cette femme-là. Mais je ne me reconnaissais pas. Je me rappelle toutes les choses qui lui tournaient dans la tête. La multitude de questions qu’elle se posait tout le temps, matin midi et soir, comme un médicament. Je me rappelle sa propension à... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 7 août 2018

Papillons de nuit

Elles s’appelaient Julie, Valentine, Catherine, Eugénie. Eux, c’était Jacques, Sévère, Constantin, Bénoni. Il y avait aussi Pierre, et Louis, Marie-Anne, Scholastique. Un seul d’entre eux, une seule d’entre elles manque à l’appel, et je ne serais pas là. J’y pense souvent, j’y pense tout le temps, je ne sais pas pourquoi. Je ne sais pas pourquoi ces personnages qui composent ma famille font à ce point partie de moi, tels des papillons de nuit emprisonnés dans ma mémoire.. Parfois, j'ai le désir hallucinant de voir Julie.... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:15 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 12 juillet 2018

La musique des âmes

    Vous vous en doutez peut-être, mes filles ont lu ce que j'ai écrit sur l'histoire de ma famille et en particulier sur mon ancêtre Julie. Du coup elles m'ont demandé de faire la même chose du côté de leur père, "Mais pareil hein, Maman, une jolie histoire comme tu sais si bien raconter !" Me voilà donc partie en Touraine. C’est joli la Touraine, et puis ça change du Nord et des corons. La Touraine, ça chante au son des clapotis de petites rivières qui gazouillent autour de vallées fertiles. Tiens, ça me donne... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 08:43 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 30 mai 2018

L'enfant de personne

Je m’appelle Julie. Je suis née le 5 septembre 1831, neuf mois après que mon frère Elfort qui n’avait pas encore atteint sa première année soit mis en terre. Si mes parents l’ont appelé ainsi dans l’espoir qu’il vive, ça n’a pas très bien marché : El-fort, "le fort", c’est comme ça qu’on dit chez les ch’tis, comme on nous appellera plus tard. Pour l’instant, on ignore qu’on a un parler bien à nous. On ne sait que l’hécatombe des nouveaux nés, c’est ainsi et on ne se pose pas de questions, on se contente d’encaisser.... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:19 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 26 mai 2018

Sentir mon coeur se déplier

Reconstituer l'existence de mon ancêtre Julie. Sentir mon coeur se déplier comme une fenêtre qu'on ouvre ♥. Avoir un nouveau chat, Vagabond ♥ (nom suggéré par Marie) qui ne vagabonde plus (il squatte mon jardin). Sur de vieilles notes de généa, tomber sur une phrase sybilline. J'aimerais tellement être ce que je ne suis pas. 32 c'est quoi? L'âge que j'avais? Me dire que je veux être celle que je suis ♥ Étaler sur la petite table quelques aquarelles de Marie. Celle à droite, on dirait moi (quand j'avais des... [Lire la suite]
lundi 14 mai 2018

C'était il y a longtemps

  Il n’était pas comme les autres. Rebelle ? Peut-être. Différent en tout cas, sinon pourquoi a-t-il été le seul à vivre ailleurs que sur la terre occupée par ses pères depuis plus de cinq générations? Une brouille avec les siens ? Pas l’impression. Il y revient toujours : son père, ses frères, ses sœurs, omniprésents, tout au long de sa vie. C’était il y a tellement longtemps. Comment faire quand on vous a caché tant de choses ? Comment se retrouver dans l’embrouillamini des fausses pistes ?... [Lire la suite]
vendredi 27 avril 2018

Pour l'éternité

    Julie. Elle s’appelait Julie. C’est son nom que je porte, et celui de son père. Dans ma famille, tout le monde faisait comme si elle n’avait jamais existé. Carrément. Pour approcher Julie il m’avait donc fallu, au sens littéral, voyager dans le temps. L’enquête a été longue, enchaînement crescendo alimenté par ma curiosité de plus en plus grande, cheminement sans rupture, d’une rare intensité, moi qui suis si peu patiente. Allegro appassionato. Pourtant, la mission semblait perdue d’avance : les secrets de... [Lire la suite]
mardi 24 octobre 2017

La fête sur la planète

J’attends le train, assise sur un banc. Un Bonjour ! surgit de nulle part, celui d'un homme brun et grand. Je lui rends son Bonjour ! il ne peut s’adresser qu’à moi, nous sommes seuls sur le quai. En région parisienne, dans mon coin en tout cas, on ne dit pas bonjour. On ne sourit pas. Le silence est le mode de communication, le silence ou l’agressivité. La méfiance. Alors ce Bonjour, un cheveu sur la soupe.. L’homme n’est sans doute pas d’ici? Il enchaîne, Il fait beau aujourd’hui, vous lisez quoi ? Et là seulement... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 11:39 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,