mardi 8 octobre 2019

Le plus beau joyau de ma couronne

Suite de l’histoire d’hier, pour Heure Bleue, Adrienne, Le Goût, Délia, Marie, Alain [le vase de Soissons, c’était avant !], Bourlingueuse [exact ! elle est devenue Sainte Radegonde !] et Émilia, et pour ceux qui auront envie de la lire, bien sûr !     Par une nuit sans lune, disais-je, le petit groupe de femmes embarque sur un frêle esquif qui glisse silencieusement sur les eaux. Mais les fugitives naviguent dans la mauvaise direction, se rapprochant involontairement de celui qu’elles fuient: le... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 08:57 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 17 novembre 2018

Le grand blond à la Terreur noire

Un grand merci à vous tous pour vos visites et pour vos commentaires. Hier je vous avais promis de revenir et je suis navrée de ne pas l’avoir fait. Mais je dois dire qu’en ce moment c’est un peu le binz in my life (je suis sûre que vous ne m’en voudrez pas, je sais maintenant que vous avez le cœur grand comme une maison). Voici donc ma petite histoire pour le Parisien migrant qui n’a même pas fait l’effort de naître le 17 novembre pour être raccord avec mon emploi du temps (mais je lui pardonne). Je vous souhaite une bonne... [Lire la suite]
vendredi 1 décembre 2017

Au commencement

Au commencement fut l’accouchement. Difficile, aux dires de ma mère. C‘est bien simple, je ne voulais pas sortir (à mon avis, je pressentais ce qui m’attendait dehors) si bien que quand je me suis pointée, au bout de trois jours, j’avais le crâne en forme de pain de sucre et les yeux complètement bridés. P’tite chinoise, qu’on m’appelait. Pour les yeux, ça s’est un peu arrangé, quant au crâne, la remise en place a dû griller quelques neurones au passage .. À part ma famille, qui me fut imposée alors que j’étais trop jeune pour... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:28 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 25 novembre 2017

Du lait dans les veines

Spéciale dédicace à Vi revolte et à Cath     En l’an 290 de notre ère, Constus, un puissant et noble seigneur d’Alexandrie en Égypte, fit à sa femme une petite fille au teint si clair et aux yeux si bleus qu’il la prénomma Catherine, ce qui en grec signifie "pure". Après quoi, épuisé par tant d’efforts, il mourut. Catherine grandit en grâce et en beauté, car en effet elle était fort belle, et beaucoup de garçons voulaient la mettre dans leur lit, mais Catherine envoyait chacun de ses prétendants sur les roses, parce... [Lire la suite]