lundi 8 août 2016

L'eau de tes reins

À l'instant de ma mise à mort je banderai mes muscles et ma peau C'est le genre de choses que j'écrivais il y a longtemps. Des petites phrases, courtes. Elles sont annotées, chiffrées, parce que mon employeur de l'époque avait un pote éditeur et qu'il m'avait proposé, après les avoir lues, de les faire publier. pour planter mon corps entre tes lèvres Mais au dernier moment j'ai eu peur. Je ne sais pas de quoi, mais j'ai eu peur et j'ai récupéré mes papiers. Je roulerai sous ta langue comme une épave au fond de l'eau ... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:48 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 2 août 2016

Calme et posée

Bonjour à vous, certains commentaires suggérant des positions avec ou sans les épaules m'ont rappelé un exercice que j'avais commis il y a quelques années. Pour ceux que cela intéresse, veuillez je vous prie vous transporter ici. Maintenant, foin de toutes ces positions. Je suis devenue une femme calme et posée. Devant la mer, de préférence. Eh oui, on ne se refuse rien! C'est beau, hein? En plus super de la chance, grisaille en Île-de-France et on arrive là-bas: un beau soleil! Gazelle s'est quand même emmitouflée dans une... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:27 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 19 juin 2016

Pas grand-chose

Il y a un truc désagréable sur le net - et tout le monde y est exposé, forcément - c'est quand on vous copie. Ça peut être un texte (ça m'est arrivé il n'y a pas longtemps). Mais ça peut aussi être pas grand chose, une expression comme le "mioum-mioum" de mon petit-fils bébé ou une façon d'écrire qu'on se ré-approprie. Bizarrement, ce qui me contrarie le plus, c'est le deuxième cas de figure. Tous ces pas grand-chose qui font de mes mots que ce sont mes mots. Ceci étant, pas plus que Zanini j'vais en faire une maladie. Ce ne sont... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 08:30 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 30 mai 2016

Notre futur Président

Je retire tout ce que j'ai dit hier, on peut être 6 et se sentir 50! Mais où donc sont passés les petits diables qui me rendaient chèvre? Maintenant, c'est des Mamy, prends-moi en photo!! Fais des réserves de moi! Mamy, tu me portes?? Mamy, serre-moi dans tes bras! Donne-moi ta chaleur!! (sic). Alors sinon, un de mes petits-fils est passionné de politique. À 8 ans il illustre spontanément l'ambiance politique (sa première réforme concernera l'âge de vote, trop éloigné du sien, à son avis). À 11 ans, il établit son premier... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:57 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 19 avril 2016

Ça remue

Un jour de mars 1924, dans un petit village de l’Oise naquit un garçonnet que l’on prénomma Serge. Il était courant à cette époque que la fratrie soit nombreuse et, pour soulager la maman, Serge fut confié pour quelques années à ses grands-parents, des gens simples et pauvres qui vivaient dans un chalet en bois entouré d’un jardin plein de fleurs et qui allaient chercher l’eau au puits. Le grand-père, chef cantonnier, devenait "fou" lorsqu’il rentrait de sa journée de labeur, et trouvait son petit-fils devant un amas de vieux journaux... [Lire la suite]
mardi 9 février 2016

Libération

En ce moment je suis en train d'écrire sur ma famille (pour changer, LOL). Enfin plus exactement, après avoir parlé d'ancêtres plus ou moins lointains je rassemble mes souvenirs d'enfance et d'adolescence, surtout que je me suis aperçue, ayant raconté (par écrit) à mes filles ma rencontre avec leur père, que cela les avait passionnées! Oui et donc, hier je cherchais des photos de mon père gamin, et je suis tombée sur une boîte complètement oubliée pour la bonne raison qu'elle avait basculée au fond du placard! Quel hasard! Eh bien... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:54 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,