vendredi 22 juin 2018

Une petite orange

Le texte que je vous propose ce matin, je l'ai écrit pour Saby. J'en profite pour préciser, Saby, que je n'ai rien inventé du tout. C'est une histoire parfaitement authentique et hautement historique, comme tout ce que j'écris. Je vous souhaite une bonne lecture.   Aujourd’hui, je vous invite à faire un petit tour en Italie. Suivez-moi, je vous prie. Nous voici sur la place Pietro d’Illiria. Vous tournez le dos à la via Santa Sabina, ce qui fait que vous regardez vers l’église. À votre droite s’ouvre la grille d’accès au... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 2 décembre 2017

Réconciliation

Ma grand-mère n’a pas toujours été une grand-mère. À quinze ans, c’était une pure blonde à la peau diaphane avec de grands yeux azur. Des yeux de myope. Ce sont les plus doux, m’a-t-on souvent dit. Surtout que ma Mamy était bien trop coquette pour accepter de poser sur son adorable petit nez les affreuses binocles de l’époque! Quinze ans, donc. Et cet air que certains ados d’aujourd’hui arborent à grand renfort d’extasy, ma Mamy l’avait naturellement: regard rêveur, transparent, pailleté d’étoiles. Seulement voilà, ce beau petit bout... [Lire la suite]
samedi 25 novembre 2017

Du lait dans les veines

Spéciale dédicace à Vi revolte et à Cath     En l’an 290 de notre ère, Constus, un puissant et noble seigneur d’Alexandrie en Égypte, fit à sa femme une petite fille au teint si clair et aux yeux si bleus qu’il la prénomma Catherine, ce qui en grec signifie "pure". Après quoi, épuisé par tant d’efforts, il mourut. Catherine grandit en grâce et en beauté, car en effet elle était fort belle, et beaucoup de garçons voulaient la mettre dans leur lit, mais Catherine envoyait chacun de ses prétendants sur les roses, parce... [Lire la suite]
vendredi 10 novembre 2017

Dans les flots tourbillonnants

.... Pour fêter cette réconciliation, Gránia et Diarmuid invitèrent Finn et Cormac à un de ces banquets dont les Celtes avaient le secret. La fille de Cormac proposa aux trois hommes, afin de sceller leur amitié retrouvée, d’aller chasser ensemble. C’est ainsi qu’une chasse fut organisée près de Ben Bulben, une gigantesque montagne battue par les vents, vêtue de roches et d’herbe d’un vert éclatant, se dressant majestueusement au-dessus du comté de Sligo et offrant une vue imprenable sur l’océan qui ne cessait de sculpter la... [Lire la suite]
jeudi 9 novembre 2017

Cette chanson sauvage

Vous vous doutez bien que lorsque l’effet du sortilège se fut dissous et que Finn se réveilla, il entra dans une rage terrible. On entendait ses hurlements dans tout le comté. "Vengeance ! Vengeance !" criait-il en tapant son torse avec ses poings (thème repris quelques siècles plus tard par Patti Smith). Cormac, le roi d’Irlande et père de Gránia, se trouva fort contrit: il connaissait le foutu caractère de sa fille et savait que rien ne pourrait la faire changer d’avis. Finn comptait sur la Fianna pour traquer le jeune... [Lire la suite]
dimanche 5 novembre 2017

La petite porte secrète de mon jardin

© illustration: Pastelle En cette douce nuit du IIIe siècle de notre ère, on fête et on ripaille : Finn, le chef des Fianna, s’apprête à prendre pour épouse Gránia, la plus belle fille d’Irlande. Seulement voilà : ce projet n’a pas l’heur de séduire le cœur de la belle, aussi attend-elle que Finn et ses hommes eussent bien mangé et bien bu pour ordonner à sa servante de remplir la plus grande meidir (coupe à boire) de vin et la lui apporter. La fille obéit et Gránia, qui était un peu magicienne à ses heures perdues,... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 07:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

vendredi 3 novembre 2017

Rouge comme les baies du sorbier magique

© Cette photo magnifique a été réalisée par Pastelle Ce que je vais vous raconter s’est déroulé il y a bien longtemps, au troisième siècle de notre ère, en un lieu aux falaises d’or bleu, aux verts si éclatants, à la nature si fascinante, qu’on l’a surnommé l’île d’émeraude. Voyez-vous défiler devant vos yeux ébaubis ce ruban sans fin de prairies où paissent de paisibles moutons, vaches et chevaux ? Ici vivaient nos lointains cousins celtes les Gaëls, jamais conquis, jamais romanisés de toute leur histoire, dignes de... [Lire la suite]
samedi 28 octobre 2017

Là haut sur la colline

Il y a très longtemps vivait dans la lointaine Irlande une très belle et très rousse reine guerrière qui répondait au doux nom de Mebd (Maëva en langue moderne), nom qui signifie "ivresse". L’ivresse, Mebd en effet était prompte à en jouir, que ce soit d'alcool, au combat ou tout endroit où elle pouvait s’abreuver de mâles. Pour tout dire, Mebd est l’exemple le plus abouti de la souveraineté féminine absolue. Autour d’elle gravitait un nombre impressionnant d’amants, ce qui donne une petite idée du statut qu’avait la Femme chez... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 11:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 22 octobre 2017

Comme des orphelins

  C’était il y a très longtemps, à l’époque où les Romains n’avaient pas encore envahi la Gaule celtique. À l’endroit où se trouve aujourd’hui la ville de Lieusaint s’étendait une immense forêt [l'actuelle forêt de Sénart, en Seine-et-Marne]. Cet endroit, les Romains l’appelleront plus tard locus sanctus, traduction de son nom celte lieu sacré. En effet, au cœur de cette forêt magnifique et touffue se trouvait une clairière où jaillissait une source d’eau claire et très pure. Cette clairière était le refuge d’une fée qui... [Lire la suite]
jeudi 20 juillet 2017

Le tranchant de la plume

Si vous êtes adeptes de sensations extrêmes, vous pouvez jeter un œil sur l’Assemblée qui se tient à Paris en cet été 1793. Les monarchistes sont assis à droite. Les républicains, à gauche. Au milieu, les modérés. C’est de cette façon de s’asseoir que vient notre manie de distinguer les partis politiques de droite et de gauche. Les députés de droite sont envoyés à la guillotine en premier. Ensuite vient le tour de l’extrême gauche. Puis de la droite de la gauche. Puis de la gauche de la gauche. Enfin, la gauche de gauche pas... [Lire la suite]