mercredi 27 février 2019

Une chaleur tropicale

En écho aux coquelicots de Coum' photo Pastelle J’ai eu mes premières mensualisations, comme dit ma fille, l’année de mes onze ans. Aussitôt, j’ai décidé d’être enceinte. J’allais ainsi passer de complètement inaperçue à inévitablement visible, tout le monde m’aimerait et ce serait grave cool, surtout que j’avais prévu d’avoir cinq enfants (dont des jumeaux en troisième position). Bon, le truc, c’est que je ne savais pas trop comment il fallait procéder. Je savais juste qu’il fallait être deux et que le partenaire devait être un... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:57 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 8 janvier 2019

Folle de joie!

Séduite et inspirée par le post de Pivoine sur les années en 9. Dans la pénombre, immense comme la mer, un jeté de lit bois de rose, avec assise dessus, une magnifique poupée de porcelaine. C’est la chambre des parents de mon père, qu’ils ont cédée à ma mère et moi bébé (mon père était en Algérie), puis à mes parents jusqu’à ce que, en 1959, les auteurs de mes jours obtiennent enfin un logement bien à eux. C’est un de mes plus vieux souvenirs. La maison dont je parle n’existe plus, elle a été démolie. Elle se situait dans une rue... [Lire la suite]
samedi 8 septembre 2018

Sois un homme, ma fille!

C’est fou comme certaines chansons peuvent vous propulser des millions d’années en arrière (j’aime bien dire des millions d’années en arrière, même si ça n’a aucun sens)(à moins de croire en la réincarnation). C’est le cas pour la chanson "Je vole", de Sardou, qui m’est immédiatement venue en tête en lisant les mots de Délia. J’ai 20 ans et je joue à la poupée (avec une vraie poupée, puisqu'il s'agit de ma fille). Je suis mariée, j’ai une super jolie alliance (en or!) que je porterai encore longtemps après ma séparation (jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:09 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 15 août 2018

Je suis tombée

Je suis tombée tout-à-fait par hasard sur une photo (encore que je me demande si on tombe vraiment tout-à-fait par hasard sur quoi que ce soit) et j’ai eu une très bizarre sensation : je ne me reconnaissais pas. Je savais que c’était moi, bien sûr. Je savais qu’un jour, j’ai été cette femme-là. Mais je ne me reconnaissais pas. Je me rappelle toutes les choses qui lui tournaient dans la tête. La multitude de questions qu’elle se posait tout le temps, matin midi et soir, comme un médicament. Je me rappelle sa propension à... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 26 mars 2018

L'enfant de l'amour

Je suis "une enfant de l’amour", c’est en tout cas ce que ma mère disait. J’ai été conçue, paraît-il, par une épouvantable nuit d’orage, sous une petite tente que mes deux tourtereaux de futurs parents avaient plantée près du Trou du Puits d’Enfer, aux Sables d‘Olonne (déjà, vous serez d’accord avec moi que ce coin peu banal, si sauvage, est d'un romantisme fou!). Si la nuit avait commencé avec de chaleureuses étreintes, elle s’était terminée à tenir les piquets de la tente pour ne pas qu’elle s’envole. Bilan : que ce soit au... [Lire la suite]
vendredi 2 mars 2018

Assise par terre

J’imagine ma mère revenir à la vie et qui me demanderait : "Mais qu’est-ce que tu fabriques assise par terre à ne rien faire ??" Je fais partie d’une génération où l’oisiveté, ou du moins, ce qui peut être considéré comme telle, n’était pas bien vue. Gamine, je lisais les BD en cachette, enfin quand je dis BD, je parle des illustrés bien sûr : Les Pieds Nickelés, Bibi Fricotin, Placid et Muzo, Tartine (je l'ai découverte en Italie (et en italien) sous son nom d'origine, Nonna Abelarda, puisque comme vous le savez... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 10:07 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mardi 23 janvier 2018

Tu fais n'importe quoi!

Fête de la Rose à Gerberoy, 21 juin 2015   Quand je regarde en arrière et que je pense à ce que j’ai fait de ma vie, je me dis que je n’ai rien fait. Rien du tout. Je la trouve morne ma vie. Triste et morne. Et puis l’autre soir, j’ai eu une discussion avec ma fille aînée, elle me faisait part de sa peine, de son chagrin immense de n’être jamais mère. D’une manière tout-à-fait fugitive j’ai pensé à tout ce qu’elle avait pu faire (comme partir en Corée) précisément parce qu’elle n’est pas mère, mais je me suis dit que ce... [Lire la suite]
mercredi 13 décembre 2017

A comme Ambre

Ambre est née il y a trente-trois ans. C’était une période de ma vie où j’étais encore jeune et belle, enfin, surtout jeune. (Ceci dit, assez bizarrement, je ne sens pas vraiment de différence entre avant et maintenant. Pourtant, de l’avis général, je ne suis plus particulièrement jeune. Et de l’avis de mes descendants mâles, je suis même carrément des temps préhistoriques. Mais bref.) Or donc, j’étais jeune. Et belle. Et patiente, et tout et tout, enfin quasi comme maintenant, mais en moins vieille. Je vivais encore avec le père... [Lire la suite]
mercredi 6 décembre 2017

Ma première fois

C’était en Yougoslavie, puisque quand j’avais dix-sept ans cette partie du monde s’appelait encore ainsi. Il y avait tout ce qu’il faut : le ciel infiniment bleu, le soleil infiniment chaud, la plage infiniment douce, la mer infiniment pleine de mazout (enfin ce n’est pas grave ce n’est pas dans le mazout que ça s’passe). Bien entendu, il y avait eu quelques petits exercices pour me mettre en condition, sur le sable des déclarations enflammées, en tout cas c’est ce que je me plaisais à imaginer vu que je ne comprends pas le... [Lire la suite]
Posté par Ambre Neige à 09:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 5 décembre 2017

Les yeux plein d'extase

Je me suis intéressée toute petite à la seule chose qui vaille la peine en ce bas monde, en tout cas à mon sens : l’amour. Et plus précisément, l’amour entre un garçon et une fille, parce que j‘avais cru comprendre qu’on pouvait faire ensemble des trucs super chouettes qui nous assuraient le bonheur pour toute la vie, comme se marier et avoir beaucoup d’enfants (enfin, surtout, les faire). Tout naturellement, je me suis d’abord tournée vers ma maman pour avoir de plus amples précisions. C’est comme ça que j’ai appris que l’amour,... [Lire la suite]