orig_445051

Photo absolument pas de moi

(je suis sûre que vous vous en doutiez)

 

Vous connaissez Black M. ?  Eh bien c’est sa musique qui m’attendait à l’espace culturel du Leclerc lorsqu’hier, je suis sortie de la piscine. Un concert gratuit auquel les clients ne pouvaient pas échapper puisque le showcase se déroulait au-dessus de nos têtes. C’est donc au son de "Sur ma route" et autre "Frérot" qu'au milieu de mes chers livres, je me suis baladée en dansant (pour une fois, je n’étais pas la seule!). C’était vraiment sympa !

En fait j’étais venue acheter un Grimaldi pour ma fille. Comme elle a du mal à lire (elle est plutôt séries télé, etc) depuis quelques temps je lui offre des Poche (elle lit dans le métro)  testés et approuvés par moi et susceptibles de la happer jusqu’à la dernière page. J’ai commencé par Mission Hygge : opération réussie. J’ai poursuivi avec Il est grand temps de rallumer les étoiles qui l’a encore plus emballée.

J’ai aussi tenté un Boissard choisi avec soin exprès pour elle parmi tout ce que cette auteure que j’aime beaucoup a écrit, mais il n’a pas eu le succès escompté (je soupçonne ma fille de ne pas même l’avoir ouvert).

Après quoi, de la musique plein la tête, je me suis hâtée d’un pas guilleret vers la gare. Seize minutes ça me paraissait jouable.. Ce le fut: le train est arrivé en même temps que moi, mais il ne m’a pas attendue !!

Je n’avais pas envie d’attendre le suivant (½ heure). J’ai donc refait le chemin en sens inverse en clamant au vent mauvais des Fables de la Fontaine pour éviter de penser à ce –(« è’_(çéé »&zé&’(-è_ç de train qui, POUR UNE FOIS, était parfaitement à l’heure !!!

En me rendant à la gare, j’avais croisé un arbre aux feuilles d’or sur fond de nuit et de lampadaire, c’était drôlement beau !!! Mais je ne m’étais pas arrêtée parce que 1) j’avais un train à prendre, et 2) je n’avais pas mon nouvel appareil. En refaisant le trajet, puisque je n'étais plus pressée je me suis quand même arrêtée au pied de mon arbre avec mon tel portable (et ce, bien que persuadée que mes photos seraient floues) (elles le sont).

Les passants ont dû se demander ce que je photographiais le nez en l’air! (il faisait nuit, je rappelle).

Rien d’autre à signaler sur le reste du retour. Ah si ! Je suis passée devant un distributeur de pizzas à côté du Leclerc ! Ben ça alors ! Je ne l’avais jamais vu !!

À part ça je ne vais pas me plaindre, il ne neigeait pas, il ne pleuvait pas, j’avançais en cadence et en scandant La marche est l’alliée de vos artères pour me donner du cœur au ventre, ventre qui avait hâte, ainsi que tout le reste, d’être rentré. Si bien que rapidement, je me suis mise à avoir sacrément chaud. J'ai d'abord ôté mon bonnet, puis mon écharpe. J’ai ensuite songé à quitter la doudoune, mais ma grande sagesse toute récente m’en a empêchée. Bilan: je suis  arrivée en nage et j’ai été obligée de me changer intégralement !! J’avais transpiré comme un cachalot ! 

Voilà voilà.

Bon, et vous?

Quoi de neuf ?

J’espère que votre vie coule comme une chanson, et je vous souhaite un joli dimanche !

 

ℒ ℴ ν ℯ