Exercice d'écriture proposé par Le Goût (CLIC)

[Possible que je sois hors-sujet, pour ne pas changer sourire]

3237583352

J’ai toujours aimé la rentrée, le mois de septembre et ses promesses d’écrits, de poèmes et de pages à remplir à l’encre violette, les bons points, les images à l'odeur si particulière.

La rentrée, c’est comme sourire la vie.

En musique, sourire la note, c’est chanter plus juste, la remonter d’un ton. La rentrée pour moi, c’était ça. Je n’avais plus peur, je n’avais plus mal, j’étais dans un espace où je devenais importante, studieuse et sage. Dans la salle de classe, enfin je devenais la première. Je brillais, je n’étais plus un petit oiseau perdu et craintif. Je savais. Je savais des choses, je les avais ressassées dans ma mémoire comme des bonbons. J’aimais écrire et je le faisais bien, j’aimais apprendre et j’étais la meilleure. Il n’y avait plus de blonde sœur pétillante et maline. Il n’y avait plus de petit frère fragile comme un diamant. Il n’y avait plus que moi, et j’enlaçais la vie avec des gestes ronds en sortant de ma trousse ma plume et mes crayons. L’odeur de l’encre me chatouillait, nourrissante comme du pain, et je savais déjà qu’au début de l’été, rouge de mes prix enrubannés, encore une fois je verrai dans les yeux de mon père ce sourire si particulier qu’on ne trouve que dans les pays de grand soleil, un sourire qui ressemble à un fruit.

Oui, j’ai toujours aimé la rentrée.