Chien 3 nov 2014

photo Pastelle

 

 

Hier, ma fille aînée m’a téléphoné pour savoir si on pouvait se voir demain (donc, aujourd’hui).

Que je vous explique le déroulement d’un samedi avec ma fille.

D’abord, c’est elle, la Parisienne, qui vient en banlieue, car ici, argumente-t-elle, elle trouve plus de produits dans les magasins et en plus, c’est moins cher qu’à Paris.

Nous commençons par la piscine (pour moi c’est sacré), endroit où ma fille est devenue une star depuis que, pendant que nous nagions, elle me relatait ses aventures amoureuses afin que je rédige ses Mémoires (sic).

C’est ainsi que samedi après samedi, maîtres-nageurs et visiteurs de tout poil suivaient avec un intérêt non feint les péripéties que ma fille propulsait dans une acoustique formidable aux quatre coins du bassin (certains membres de l'auditoire allant même jusqu'à donner leur avis). C’est aussi à cette période qu’est née la nage dite "à l’égyptienne", mise au point par ma fille afin que sa bouche reste à la hauteur de mon oreille.

Après quoi nous allions donc acheter les produits moins chers qu’à Paris au Leclerc d’à côté.

 

Donc, hier :

(ma fille) On s’voit demain ?

(moi) Avec plaisir ma chérie !

(ma fille) J’me demande si je vais pas venir avec Popaul..

(moi) Popaul.. ?

(ma fille) Mais oui, Popaul! Tu sais bien !

(moi) Heu..

(ma fille) Le chien de ma copine !

(moi) Ah, ce Popaul-là !

(ma fille) Oui, donc je suis en garde de Popaul en ce moment !

(moi) D’accord.. Et c’est quoi le problème avec Popaul ? Il ne s’entend pas avec tes chats ?

(ma fille) Comment te dire ? Quand il se retrouve nez à nez avec eux, il se sent pas trop à l’aise.. Remarque il essaie de se faire accepter, il a eu une idée de génie, enfin, une idée de génie pour un chien, il a décidé de tout faire comme mes chats ! Alors il s’élance pour bondir sur la table ou il essaie de sauter sur le rebord des fenêtres, sauf que lui évidemment il s’étale un mètre plus loin dans un gros splash ! Et mes chats, ils se marrent !

(moi) Ah bon, tes chats se marrent ?

(ma fille) Oui j’te jure, c’est un chien persécuté !

(moi) Je comprends .. Donc, tu veux qu’on se voie avec Popaul ?

(ma fille) Oui, ça t’embête ?

(moi) Oh pas du tout, je suis toujours ravie de voir Popaul ! Si ce n'est que je voyais autre chose que le Leclerc comme promenade, pour un chien..

(ma fille) Oh tu sais, du moment qu’il est avec moi il est content mon Popaul !

(moi) Tu crois ?

(ma fille) Oui oui j’en suis sûre! Je le connais bien !

(moi) Et tu crois qu’ils vont le laisser rentrer au Leclerc ?

(ma fille) Mais oui, une fois j’ai demandé, on m’a dit que tout le monde vient avec son Popaul !

(moi) Ah bon, alors si tout le monde vient avec son Popaul....