Ce matin c’est le bruit de la pluie qui m’a réveillée, alors qu’hier le ciel était d’un bleu extraordinaire, avec un vent qui m’a fait croire le temps d’une journée que j’étais au bord de la mer (maintenant, mon bambou a le front tout aplati !).

C’est bien, la pluie. Le vent c’est bien aussi, la vie est belle quand on a un petit frère qui n’est pas malade. La gratitude ne me quitte pas.

J’ai beaucoup nagé ces derniers jours (vacances sco). En plus c’est tellement joli les reflets du soleil à la surface du bleu si particulier de l’eau des piscines, on dirait des milliers d’étoiles.

L’autre piscine en effet, celle où je ne vais pas souvent, est très lumineuse, deux faces sur quatre sont vitrées, c’est génial, d’autant qu’elles donnent sur une pelouse et des arbres (possibilité d’y faire de la chaise-longue l’été). Bref, un pur bonheur.

J’ai beaucoup nagé et je suis bien contente de reprendre le yoga demain (surtout que c’est yoga nidra, je vais pouvoir me reposer). Entre les soucis de santé de mon frère et les vacances scolaires ça fait un mois que je ne suis pas allée en cours !

J’ai demandé au fils de ma mère comment il s’en sort avec l’arrêt de la cigarette (il fallait s’y attendre, le médecin lui a ordonné d’arrêter de fumer).

Mal.

Mon frère n’a pas eu la chance, comme moi, d’avoir un pneumothorax dans sa jeunesse, et même deux (oui, quand même! Il m’en a fallu deux avant que je me décide à arrêter de fumer!!).

Ça va être coton, surtout que Maman a passé notre existence à répéter C’est son seul plaisir dans la vie ! (avec la bouffe, la natation, le ski, etc..), bilan c’est l’argument massue que mon frère me sort, "C’est mon seul plaisir !".

Peut-être, frère, mais il y a des plaisirs moins nocifs que d’autres !

À part ça j’ai vu mes petits-fils, qui n’ont plus de petit que le nom (l’aîné chausse du 45 !). Globalement ils sont moins bruyants (concentration sur écrans divers) sauf pendant les matches de foot ou par intermittence et pour des raisons tout-à-fait surprenantes ! Exemple : le plus jeune se met en colère contre l’aîné (ils en viennent aux mains), au motif que le grand n’arrête pas de lui faire des bisous dans les cheveux, Non mais mamy il arrête pas de m’embêter, il fait que m’embrasser ! J’ai quand même le droit de regarder la télé tranquille !

Oui mon chéri, je comprends, être harcelé de bisous quelle horreur!

Le second (le coquet) a la voix qui mue ! Wowowo.. (Je suis contente de n’avoir jamais été un garçon, ça ne doit pas être facile tous les jours!)

Côté boîte aux lettres, merci Saby pour l’éclat de rire en ouvrant l’enveloppe ! (je mettrai l'image quand toutes les destinataires auront reçu ton envoi)

Heu, c’est pour me faire passer un message, ou bien ? rire

 

Pour terminer, un petit sondage : aimeriez-vous lire..

1) la suite d’Une lenteur ivre ?

et/ou

2) mes aventures médicales ?

(En commentaire pour me le dire, ou Clic clic sur Contacter l’auteur en haut à gauche).

Allez, une petite image paisible pour vous souhaiter une journée de même,

P_20190307_155550a

le bord de l'Oise..

P_20190307_160723ar

L’Oise a sa sirène..

statue-15

Parfois, même, comme la Seine son zouave,

elle prend l'eau!

 

Très belle journée à vous !

bisoussouffle