Hier c'était la Chandeleur! Je pourrais vous expliquer la raison pour laquelle on fait des crêpes ce jour-là, mais finalement, non, tiens, je vais plutôt vous parler de ma vie, pour changer!

Il y a une dizaine d'années, je me suis fait opérer du canal carpien. C’est un truc bénin, sauf que je n’ai pas pu me servir du tout de ma main pendant un mois (alors pas de panique si vous êtes concernés par ce problème: maintenant ça se remet en forme super vite! À croire que j'ai une tête à tester tous les trucs pourris avant qu'on en arrive à ces progrès merveilleux!)

Ça me rappelle un truc tiens, une consult pré-op d'une de mes interventions: j'étais tombée sur un chirurgien super qui s'était déjà occupé de moi, et plus exactement de mon poumon! Il examine mon torse magnifique zébré sur le côté gauche d'une longue balafre: "C'est quoi, ça?" qu'il me fait.

"Ça?", que j'lui réponds, au père Alzheimer, "c'est vous qui me l'avez fait!"

"Oh, c'est bête! Ça serait maintenant, je vous aurais fait un tout petit trou, il n'y aurait même pas de cicatrice!"

Bref. Laissons là le cadavre de ma reconnaissance froidement assassinée, et venons-en au fait.

Le canal carpien. De la gnognote à côté du poumon, comme vous imaginez, si ce n'est l'invalidité manuelle pré-mentionnée. D'ailleurs, maintenant que je vous en parle, c'est à cette période que j'ai fait mon premier blog! Je n'avais rien d'autre à faire!

Mon fils compatissait d'autant plus que c'est lui qui s’occupait des tâches ménagères, lessivaires et culinaires. C'est à ce moment qu'il a compris que le résultat obtenu est inversement proportionnel au travail fourni (comme dirait ma fille (celle qui a des enfants): "Tu peux m’expliquer pourquoi le panier de linge sale se remplit tout seul?").

Oui donc, un beau jour de 2006, très légèrement déprimé de se casser la tête à préparer des repas, le voilà qui s‘exclame : "J’ai une idée !"

- T'as une idée ?" répétè-je, démontrant ainsi mon extraordinaire capacité de répartie.

Et voilà quelle fut la bonne idée de mon fils :

1__PICT5480

Mercredi.. des crêpes..

2__PICT5493

Jeudi.. des crêpes..

3__PICT5501

Vendredi.. des crêpes..

4_PICT5506

Si une bombe nucléaire s’abattait sur ma cuisine, les seuls survivants seraient les moustiques et les crêpes de mon fils ..

5_PICT5505

Samedi .. des crêpes..

6_PICT5478

Pourvu que demain on mange autre chose. Pourvu que demain on mange autre chose. Écris le 25 fois. Concentre-toi.

PICT5324JB_finit_les_crepes

Dimanche.. Des crêpes.. État de mon fils : grave content.

État de mon estomac :au bord de rendre l'âme.

7_PICT2052

Lundi, 3 h du mat..

 

" MÔMAN?!! T'AS PAS UN SPASFON?? J'SAIS PAS C'QU'JE J'AI, J'AI MAL AU VENTRE!!"

photos août 2006