Hotel Bernadette Soubirous

 

Comment vous dire ? Ma maison ressemble à un champ de ruines (je n’ose penser à ce qu’en dirait un psy..). Il y a des moments où je me demande si mon sang, au lieu d’irriguer mon cerveau comme il est censé le faire, ne stagnerait pas dans mes fesses… Pourquoi ne me suggère-t-il pas de faire les choses avec méthode, pièce après pièce, meuble après meuble, au lieu de tout trier en même temps ?

En plus, il y a le ballon, enfin, l'absence de ballon plutôt ! Oui, parce que pour ceux qui ne sont pas au courant de cette incroyable, époustouflante, fantasticofragilisticante nouvelle, je commence 2019 sans eau chaude ! Mon ballon, mon cher ballon, mon frère, ma joie, la prunelle de ma baignoire a rendu l’âme ! Dix jours que je me baigne dans une petite cuvette ridicule (ya que mes pieds qui rentrent). Je ne sais pas si vous imaginez, moi qui adore l’eau, ce que ça me demande comme abnégation, comme dévouement, comme maîtrise de moi !

Est-ce parce que j’ai décidé d’entrer au couvent ? Enfin, quand je dis couvent, c’est peut-être exagéré (j'ai envie d'aller dormir, la prochaine fois que je vais voir mes enfants à Nevers, chez Bernadette Soubirous (elle s’est recyclée dans l’hôtellerie)).

Serait-ce une épreuve envoyée par le divin pour que je m’habitue à me passer de douche ?

Je m’interroge.