image

Malgré les offrandes faites aux dieux de la météo et aux suppliques de celles et ceux d’entre vous qui n’aiment que la chaleur, le froid, insensible aux requêtes, est arrivé (en tout cas en Île-de-France). Certes il ne balance ni flotte ni neige : il noie le poisson sous un ciel bleu lumineux.  

Avec ces températures glaciales, il faut vraiment que je me motive pour aller nager, même s’il fait moins froid à la piscine que chez moi ! (18° dans la pièce la plus chaude). Donc en ce moment, pour me laver, je bats tous les records de vitesse! Mais loin de moi l’idée de m’en plaindre car je sais que d’autres connaissent ça, et même pire !

Bref, la vie est belle ! On va se dire ça parce que même si on se dit qu’elle est moche ça ne changera pas grand-chose, si ?

Alors hier, je me suis encore fait accoster sur le quai de la gare. C’est fou ce que ma vie est palpitante, je vous jure c’est fou !

Cette fois c’était par quatre jeunes ados qui m’ont tenu à peu près ce langage : "Ouaich M’dame et vous, vous êtes pour les gilets jaunes ?"

C’est vrai qu’emmitouflée comme je l’étais dans une doudoune noire flanquée d’une quadruple écharpe, ça ne sautait pas aux yeux.

"Je suis pour la liberté d’expression sans violence et calmement."

Telle fut ma subtilissime réponse.

"Ah bah bien sûr M’dame ! Bien sûr que nous aussi, on est pour la calmeté !"