P_20181021_162022a

Hier j’ai eu envie d’aller photographier les peupliers de Marie (je les appelle ainsi car Marie a peint mes peupliers ! Pour voir cela, veuillez vous transporter ici).

Je dois avouer que par ailleurs, faire des photos me manque..

Sur ma lancée et comme il faisait froid mais très beau, contrairement à aujourd'hui où il fait froid mais très moche, j’ai poussé jusqu’au quartier Pigalle.Drôle de nom, hein, pour des habitations en bord de forêt! Cela vient du fait que ces maisons ont été bâties sur des parcelles de terre achetées trois fois rien avant la guerre (de 50 centimes à quelques francs le mètre carré, même si ce sont des anciens francs ça ne doit pas faire bézef) par des ... Parisiens, bien sûr! sans doute nostalgiques de la capitale, ils y venaient en villégiature. (On se doute qu’ils n’y restaient pas toute l’année ! Déjà quand je suis arrivée ici avec mes parents il y a quarante ans, c’était mort de chez mort, que des champs que des champs que des champs ! Pour avoir de l’animation il fallait la faire soi-même ! Alors, ces pauvres Parisiens, ils n’auraient pas tenu une seconde !).

Bref, le nom du quartier est resté !

Donc quand je vais me balader en forêt je passe par Pigalle !

P_20181021_171617a

Je vous souhaite une belle fin de journée!


/♥\.
.||.

(j'aurais bien fait un bâton de marche à ma petite bonne femme, pour faire genre, mais je ne sais pas comment faire et en plus je n'en utilise pas.. ;-))