Bonjour à vous,

alors voilà mon drame dramatique de ce matin: j'ai reçu une image de la part de Pastelle. Oui, parce que figurez-vous que Pastelle me l'a proposé dans un de ses comms.

Moi, innocente, je me dis, cool! Sophie, mon amie Sophie, dans son immense mansuétude, m'envoie une de ses merveilleuses photos afin de me consoler de mes misères, de détourner mon attention de mes déboires, un peu comme l'image que distribuait autrefois la maîtresse à l'enfant sage, le chocolat dans la camomille, la cerise sur le sundae.

Eh bien pas du tout.

Ce n'est pas une image que Sophie m'envoie, mais un exercice d'écriture.

Vous le croyez, ça? À une pauvre femme à terre, assener un coup pareil?

(Pour voir la photo que m'a envoyée Pastelle

CLIC

avec la consigne: "Je veux bien une histoire sur cette image-là")

Mais que vais-je bien pouvoir écrire sur une photo pareille?

Une femme chaste et pure comme moi?

(Ça me fait penser au jour où j’exprimais cette grande vérité devant mon fils, il me fait: "Toi ? Chaste et pure ? Je te rappelle que tu as eu trois enfants ! MINIMUM!")

 

 

36785438