blondebouch

On dit que la petite fille Cancer joue à la poupée, se marie très vite et vit passivement dans l’ombre de son mari et de leurs enfants (la femme du Prince Charmant devait être du signe du Cancer !).

C’était vrai au XIXe siècle. Mais des fois, ça se trouve encore. 

Ceci dit, on ne choisit pas le moment où on naît !

On dit que les natifs du Cancer sont conditionnés par le climat des premières années de leur vie. Qu’ils cherchent à reproduire, comme sur une pellicule photographique, les situations, heureuses ou pas, qui ont impressionné leur sensibilité.

C’est vrai, et c’est d’ailleurs ce qui les conduit parfois à des comportements étranges (plus du ressort de la psychanalyse que de la rencontre amoureuse, ceci dit)(mes portes dégondées s’en souviennent encore !).

On dit que le Cancer est le plus sensible et le plus vulnérable de tous les signes du zodiaque. Chaque agression, chaque abandon le touche, le perturbe, le déflagre : il prend tout en pleine poire. En plus, comme il a un cerveau émotionnel surdimensionné, il se souvient de tout. Ça se grave dans sa peau, dans ses cellules, dans sa vie. Il est alors capable de se détériorer en une seule nuit.

Le Cancer est biodégradable.

Vous comprenez maintenant pourquoi ces étranges animaux sont capables de faire trois pas en avant puis quatre en arrière, tel le crabe qui leur sert de symbole et qui n’a pas, le pauvre, de coquille pour se racrapoter dedans..

D’ailleurs, parlons-en des coquillages: la plupart du temps, le Cancer s’accroche, se transformant au besoin en pétoncle (vous savez, ces petits cônes fixés au rocher que l’on ne peut décoller qu’avec un couteau très pointu et très solide !). Oui, le Cancer est un être qui s’attache. Mon Dieu. Il s’attache, et jamais-jamais vous ne pourrez le décoller ! Sans le martyriser, s’entend. Du reste, bon courage ! Car il en faut, pour se détortiller d’un être pareil ! Un être si mignon, regardez-le avec ses yeux de saule pleureur ! Celui qui n’a jamais connu un Cancer ne sait pas ce que c’est que la tendresse. Adorable, prévenant, bourré comme un canon d’attentions, de préoccupations et d’inquiétude à votre égard. L’amour est, avec la maternité, la seule chose qui le transporte, le fait croire à la beauté du monde et lui donne l’impression que son passage sur terre est justifié. Vous le verrez alors, dans la lumière du jour poudrant d’or la brume des bois environnants, rêvasser sur fond de braillement du petit dernier...

Car oui, le Cancer se réfugie facilement dans un monde imaginaire et fantasmagorique où tout le monde est beau, gentil et amoureux. Pourtant, il est capable de défendre avec une incroyable ténacité ce en quoi il croit. Il déplace des montagnes. Il ne lâche jamais prise.

Et il obtient presque toujours ce qu’il veut.

Presque toujours.

 

ღ˛° 。* °ღ ˚ •

Et vous les amis? Vous me le dites, votre signe astro?

Toi par exemple, Andiam' tu es Cancer ou Lion? oui tu t'en fiches de l'astrologie mais moi j'aime bien...

Je suis curieuse c'est vrai. Mais juste un tout-tout petit peu. Ceux qui prétendent que je suis la plus grande curieuse de la terre vous mentent! Ne vous laissez pas emberlificoter!

Belle journée à vous mes amis.

Je vous souhaite plein de soleil dans le coeur! ☼☼☼