P1190957

Ma soeur dans sa grande mansuétude m’a refilé un tag que je m’empresse de faire parce que je suis une fille super sympa qui sait se dévouer pour sa frangine malgré ma grande réticence naturelle à déballer ma vie privée.

1) Bien alors j’ai un signe particulier : les auriculaires tordus (comme les Envahisseurs). D‘ailleurs on m’a souvent demandé si je m’étais cassé les petits doigts. En fait c’est une marque de fabrique familiale : mon père les avait comme ça, son père aussi et paraît-il le père de son père (je n’ai pas pu vérifier, il est mort un an avant que je naisse). Comme vous l'avez compris au vu de ce qui précède, ce sublime G.D.F. (gène du doigt fêlé) est censément masculin (ce qui prouve encore une fois que je suis répartie n’importe comment puisque j‘en ai hérité). Je l‘ai donc légué à mon fils. Et vous croyez qu‘il me remercierait ? Tintin ! Il trouve que ça fait pitié et que c'est injuste vu qu’il ne porte même pas mon nom ! (Bon ceci dit, j’y suis pour rien s’il a les auriculaires tordus !).

2) Mon prénom préféré : Adeline, le prénom de ma fille aînée. Je l’aime trop. Je l’aime tellement que je l’ai toujours appelée Adeline. Vous allez me dire, en même temps c’est son prénom. Ben ce n’est pas son avis. Elle aurait voulu que je l’appelle mon lapin, mon chou en sucre ou la chair de sa mère. Les enfants ne sont jamais contents.

3) Un souvenir d’enfance : je danse le tango avec mon cousin. Les crises de rire qu‘on se tape c‘est pas croyable ! Il faut dire que nos tangos, c’est quelque chose ! On a bien compris qu’il faut se coller l’un contre l’autre avec les bras tendus en avant, et ainsi scotchés joue contre joue, on arpente le garage à pas de géants (oui, parce que les fêtes de famille se passaient dans le garage vu qu’on était supra nombreux et que de toutes façons chez les parents de mon cousin on n’avait pas le temps de s’installer dans une pièce qu’elle se transformait en une autre pièce .. Bilan, on dormait dans la cuisine et on fiestait dans le garage.)

4) Le cousin sus-mentionné, je voulais l’épouser. Seulement je voulais aussi que mon père ne soit plus mon père mais mon oncle (ou plutôt que mon oncle soit mon père), ce qui aurait fait de mon cousin mon frère. Bon, de toutes façons rien ne dit que ma tante aurait accepté de refiler son mari et son fils. Même à sa sœur. Ya des limites à l'esprit de famille.

5) Mon plus gros défaut : l’impatience. Quoique. Si on y regarde bien, l’impatience, c’est plutôt une qualité. Ben oui, quand on est patient, tout ça, l’existence devient vite un long fleuve tranquille. C’est pas drôle ! Donc mon plus gros défaut serait plutôt de n’être pas assez impatiente !

6) Ma plus grosse qualité : je suis impatiente (voir ci-dessus). J’en ai plein d’autres ! Par exemple, je suis très fidèle (à chaque fois). Et absolument pas exclusive, malgré ce que certains essaient de faire croire ! (à tort !)

7) Plutôt sucré(e) ou salé(e) ?

Je suis poivrée.

8) Mon signe astro : Cancer ascendant Pot d'Colle.

9) Ce qui me met le plus en colère : rien du tout. Je suis d’une patience incroyable. Je ne m’énerve jamais. Je suis cool. Super zen. Mon existence est un long fleuve tranquille. D’ailleurs, là, tout de suite, je suis zazen devant mon écran, même qu’il a fallu que je déménage tout, l’écran par terre, le PC sur le bureau, la chaise à la casse et moi à la masse. Mais je suis zazen et j’y reste (à vrai dire j’ai les jambes ankylosées et je ne peux plus me relever. Tant pis).

10) J’ai été institutrice en école primaire. Ensuite, bouchère sur les marchés (enfin plus exactement, caissière de mon boucher) (ça se dit, ça, caissière de son boucher ??). Après, serveuse dans un café. J’avais d’ailleurs un très vif succès, malheureusement ma carrière de serveuse adulée s’est éteinte aussi vite qu’elle avait commencé car le père de mes filles m’a plaquée et il m’a fallu trouver vite fait un truc super lucratif et c’est comme ça que je me suis lancée dans l’animation sur minitel – vous vous demandez peut-être, à juste titre, comment l’on peut, d’institutrice, passer à animatrice sur minitel, eh bien je vous répondrai sur le même ton que ça mes amis, c’est toute l’histoire de ma vie !!

11) La couleur de mes yeux:

poivre et sel (comme les cheveux).

12) Je parle avec ma sœur un langage codé. Je pense que ça vient du temps où on a vécu ensemble (pas chez nos parents, mais après). Par exemple, on s’attendrit devant les sarkoptères, on sort les poupous et on se dit à la propro. Et on évoque parfois Glougloute avec des trémollos dans la voix …

13) Y aura-t-il de la neige à Noël ? Si oui pourquoi ?

Ah, enfin une question intéressante ! Eh bien, oui, il y aura de la neige à Noël. Tout simplement parce que nous avons actuellement un automne pourri, plein de flotte et que cette flotte s’accumule dans les nuages où elle se condense, prête à bondir. Les nuages grossissent, grossissent, et quand ils seront devenus bien lourds, dans dix jours, ils exploseront comme un ballon de baudruche en larguant sur les humains ébahis leurs flocons jolis qui au passage se seront transformés en cristaux de glace. Ce qui me fait dire qu’il vaut quand même mieux être un nuage qu’une femme, parce qu’au moins eux quand ils grossissent ça sert à quelque chose !!

 

Bien alors, je refile le bébé …

À Marie (du Grand Est)

À Andiamo

À Xoulec (le Breton)

À Délia

À Blutch

À Cath

À Frédéric (Je sais, je suis une incorrigible rêveuse)

À Saby

À LadyObi

À Virevolte

À Kapal

À Pastelle

(Ne me remerciez pas, ma générosité est toute naturelle!)