Surprise : ce n’est pas la même assistante dentaire que d’habitude. Et non seulement ce n’est pas la même, mais c’est une que je connais bien vu qu’on a habité longtemps dans le même coin.. On commence donc par se taper une petite causette, on se donne des nouvelles de nos fils. Elle me sert l’apéro comme elle dit (le gobelet que tous les dentistes proposent quels que soient les soins, avec juste de l’eau).

La dentiste arrive sur ces entrefaites et demande si elle nous dérange ? C’est qu’elle a une anesthésie à me faire, elle ! Pf, quelle rabat-oij! Je ne sais pas si je vais la garder dans mes relations, celle-ci.. Surtout que, je ne sais pas vous, mais moi les piqûres, j’aime pas ! Et les piqûres d’anesthésie dans la gencive, encore moins que pas ! J’essaie donc de l’amadouer, mais rien n’y fait. Elle arrive avec sa grosse seringue, et le pire de tout, c’est qu’elle commente.

(la dentiste) Alors là voyez-vous, j’enfonce bien pour que ce soit parfaitement insensibilisé..

(moi) Hhhhh..

(la dentiste) Allez, encore un p’tit coup ici !

(moi) Rrrrrhhh..

(la dentiste) Ah oui, je sais, dans la gencive c’est très très sensible ..

(moi) Rrrrrrrrhhhh..

(la dentiste) Eh hop ! Un dernier pour la route !

(moi) Rrrrrrhhhhhhhh..

Bon. L’anesthésie est faite.

(la dentiste) Bien. Maintenant vous vous reposez. Pourquoi vous êtes tendue comme ça aujourd’hui ? D‘habitude vous êtes pas comme ça ?

Pourquoi j'ai choisi cette dentiste, déjà? Ah oui: son humour!!

(la dentiste) Vous voulez de la lecture ?

(moi) Vous auriez pas du thé plutôt ?

Ben non, pas de thé.. L’assistante vaque. La dentiste surfe.

Cinq minutes s’écoulent..

(moi) C’est normal que je ne me sens pas du tout ankylosée ?

(la dentiste) Absolument. C’est une toute nouvelle anesthésie composée uniquement avec des plantes. Il n’y a pratiquement pas d’effets secondaires parce qu’elle est toute douce. Vous voyez on n’a plus la bouche déformée comme avec les anciennes anesthésies. D'ailleurs je la teste sur vous.

(moi) Oh ! Joie !

(la dentiste) C’est pour ça, dites-moi bien comment vous vous sentez ?

(moi) Oh bah j’me sens de rentrer chez moi là tout de suite ?

(la dentiste) Ah !Ah ! Toujours le mot pour rire ! Je vous reconnais bien, là !

Quinze minutes..

Je compte les carreaux au plafond, de toutes façons il n’y a rien d’autre à faire, et puis j’avoue que je commence à somnoler sérieux. Je me demande si c’est déjà arrivé qu’une de ses patientes s’endorme pendant qu’elle lui arrache une dent ? Ce serait une première ! Quelle gloire pour son produit anesthésiant à bases de plantes douces ! Allez tiens, je vais piquer un p’tit roupillon..

RATÉ. La dentiste rapplique juste au moment où je commençais à fermer les yeux ! On ne peut jamais être tranquille, c’est insensé cette histoire !

(la dentiste) Bon je teste ! Je vais vous donner quelques coups vous me dites si vous sentez quelque chose ?

(moi, la bouche grande ouverte) Hhhhh !

(la dentiste, à grand renfort de BAMBAMBAM !) J’vous fais mal ??

(moi, la bouche grande ouverte) Hhhhh !!

(la dentiste) Parfait. On y va. Je prends ma pince.

(moi, la bouche grande ouverte) HHHH !

(l’assistante, à la dentiste) Vous croyez que cette pince est assez solide ? (puis se tournant vers moi) Vous comprenez, avant, j’étais coiffeuse, alors j’ai pas l’habitude !

(moi, la bouche grande ouverte) HHHH ?

(la dentiste) Bon ! On va y aller en plusieurs fois, elle est grosse !

(l’assistante, à moi) La dent, pas vous ! Ah !Ah !

(moi, la bouche grande ouverte) HHH ?!

CRRRRRRR CRRRRRRRRRRRRR !!

(l’assistante, me hurlant dans l’oreille) Ça fait du bruit hein ??? C’est horrible hein ??? Ça fait pas mal, mais qu’est-ce que ça fait comme bruit !!!

(la dentiste) Et d’un !!!!!

(l’assistante, à la dentiste) Au fait vous êtes sûre que c’est la bonne ?

(la dentiste) Arrêtez, j’ai un doute maintenant ..

(l’assistante, à la dentiste) Ça saigne beaucoup ! (puis se tournant vers moi) Vous comprenez, je débute, j’ai pas l’habitude ..

(la dentiste) Et de deux !

(l’assistante, à la dentiste) Le morceau qui reste il a l’air coton ! On va être obligées de le casser à coups de pioche ah !ah !ah ! Que je suis drôle !

CRRRRRRRR CRRRRRRR BAMBAMBAM !!

(la dentiste) Et voilà ! C’est fini ! Bon…. Je vous mets un coton hémostatique. Appuyez bien dessus !

(l’assistante, à moi) Oui, serrez bien le coton. Je reste à côté de vous ! Je vais vous faire la conversation, vous êtes contente ? Vous comprenez, j’ai l’habitude de parler aux gens, rapport à mon métier d’avant.. Coiffeuse… D'ailleurs c’est pour ça que la dentiste m’a choisie.. Le seul truc c’est qu’ici les gens peuvent pas me répondre ! Ils ont tout le temps la bouche ouverte ! C’est bête, hein?

10

Ah bah ça, pour être bête, C'EST BÊTE!

22 octobre 2009