Il y a quelques années, j'ai commis une quinzaine de textes ayant pour support votre prénom. Pour chacun, j'ai évoqué ce que je percevais de vous au travers de nos échanges, voire plus pour ceux que j'ai eu la chance de rencontrer. Ce jourd'hui oblige, je vous propose celui que j'avais écrit pour Marie.

 

beautiful-purple-sunset-taj-mahal-wallpapers-sunset-1888439284

.
M A R I E

.

Le regard doux, la démarche souple, les gestes suaves, Marie est une idéaliste à l’affût de l’équilibre parfait, très préoccupée de justice et d’harmonie, tant au niveau de l’individu qu’à celui du monde.

L’importance qu’elle accorde à l’Harmonie – avec un grand H ! – lui fait refuser tout ce qui est susceptible d’y porter atteinte ou de la détruire : disputes, cris, scènes .. Le seul bruit qu’elle supporte est celui de la musique et des conversations sotto voce.. Par voie de conséquence, la conciliation est une de ses principales qualités. Lié à son besoin intense d’aimer et d’être aimée (elle vit tout sur le mode affectif et cherche toujours à partager ce qu’elle ressent) elle a un talent incontestable pour pacifier les choses. Le seul point qui peut la faire sortir de ses gonds, c’est l’injustice. Alors là elle peut se montrer violente et emportée, surtout si on essaie de lui faire porter le chapeau de quelque chose dont elle n’est pas responsable.

Marie est excessivement sensible aux ambiances, aux climats, aux courants. Du coup, elle peut sembler d’humeur versatile à qui ne la connaît pas, car elle passe aisément de la gaieté à la bouderie, de l’énergie au spleen et au cafard. Cela vient justement de cette sensibilité qui la rend tributaire d’un tas de vibrations imperceptibles à beaucoup d’autres. Un courant d’air, une averse, et la voilà triste. Un sourire, un rayon de soleil, et la voilà joyeuse. Tout la touche, l’influence et même parfois la retourne comme une crêpe – tout au moins en ce qui concerne l’humeur.

Marie, tout en étant très sociable, peut néanmoins paraître un peu froide alors qu’en fait elle est discrète, pudique, réservée, de cette réserve gracieuse dont elle semble être pénétrée pleinement. De plus, elle apprécie particulièrement le calme et la tranquillité, où elle peut laisser libre court à son art. Car Marie est une artiste, non pas gourmande mais gourmette : elle apprécie la qualité plus que la quantité, le contenant plus que le contenu.

Esthète, raffinée, Marie n’aime pas la médiocrité, mais au contraire la beauté dans ce qu’elle a de fin, de nuancé, de délicat. Les couleurs trop vives, dissonantes ou agressives la choquent. Son décor, ce n’est pas Versailles, c’est le Taj Mahal ..