Le jour où on a été tous ensemble à la piscine, on est ensuite allés goûter à la Croissanterie. Il y avait des muffins, du bruit et des rires. On était bien! Et puis d'un coup, l'aîné de mes petits-fils, un grand garçon de 13 ans qui se trouvait à un bout de la table, s'est levé sans un mot pour venir se pelotonner dans les bras de sa mère assise à l'autre bout. Sans une parole, il a enfoui sa tête contre son cou. Il s'est roulé en boule comme un petit chat. Les yeux fermés, il humait l'odeur de sa maman. Il faisait le plein de tout ce dont il est privé.

Autour d'eux ça mangeait, ça riait, ça parlait, mais lui, il était là, contre elle, comme un gros bébé qu'on aurait essayé de plier. J'ai senti mes larmes monter. "On arrive!", qu'elles braillaient. "Ça va pas?" que j'leur fais, "Vous voulez quoi? Que je sois plus royaliste que le roi?".

Et d'un coup de Kleenex, je les ai envoyées au panier.

2013 P1060067